17-01-2012
Le guide de l'auto

 

Les ingénieurs Mazda sont les seuls à avoir maîtrisé le moteur rotatif Wankel. Ils ont en plus incorporé, dans la plupart de leurs voitures, la philosophie "Vroom Vroom", qui privilégie l'agrément de conduite en plus de la sécurité, l'environnement et l'économie de carburant. Loin de se reposer sur ces acquis techniques, la direction de Mazda a par ailleurs décidé de réduire la consommation de tous ses modèles. Si bien que l'on a mis sur pied le projet SKYACTIV à la fin de 2006 pour permettre à Mazda d'abaisser sa consommation d'au moins 23% d'ici 2015 par rapport à l'année cible 2008.

 

Mais SKYACTIV, c'est bien plus que ça. Cette dénomination désigne un programme de conception intégrale qui touche tous les éléments propres à un véhicule automobile. Mieux encore, c'est le résultat de la conciliation des moyens de production afin d'améliorer la qualité générale des voitures, de réduire les coûts et d'accélérer le processus de fabrication, tout en offrant des produits de qualité supérieure.

Simplicité

Cette technologie sera utilisée sur la plupart des modèles Mazda, ce dont pourront profiter la majorité des clients. SKYACTIV est disponible avec la Mazda 3 sport et Mazda 3 berline qui sont en vente dès maintenant. On retrouvera également cette technologie  dans le CX-5 2013 qui sera le premier véhicule à être 100% SKYACTIV et sera commercialisé durant le premier trimestre 2012. Les ingénieurs ont concentré leurs efforts sur un moteur atmosphérique de 2,0 litres et un diesel de 2,2 litres qui sera commercialisé plus tard. En plus, ils ont procédé au développement de deux transmissions à six rapports, une manuelle et une automatique. Tous ces éléments mécaniques ne font pas appel à des matériaux exotiques ou onéreux et la conception mécanique n'utilise aucune technologie complexe. Les ingénieurs d'Hiroshima au Japon et du centre de recherche de Mazda  à Francfort en Allemagne se sont appliqués à réduire le poids des composantes mécaniques et à diminuer la friction interne afin d'optimiser le rendement du moteur.

C'est ainsi qu'on a mis au point un moteur à essence dont la consommation de carburant est équivalente à celle du moteur Mazda diesel actuel.

            

Efficacité

Pour atteindre ces objectifs fort ambitieux, les ingénieurs ont opté pour une révision du moteur et de son fonctionnement. Dans le cas du moteur à essence, ils ont accru le taux de compression qui est maintenant de 14:1 pour l'Europe et de 12:1 pour l'Amérique, ce dernier s'explique en raison de l'absence de carburant RON 95 sur notre continent. Ceci a permis d'augmenter le couple du moteur. Par ailleurs, les ingénieurs ont fait appel à un alésage plus petit et à une course plus longue pour évacuer les gaz d'échappement plus rapidement et ainsi réduire la surcharge thermique dans la chambre de combustion. L'utilisation de l'injection directe permet, elle aussi, de réduire la température dans la chambre de combustion. Pour la même raison, les ingénieurs ont développé un système d'échappement 4-2-1.

Dans le système SKYACTIV, c'est la transmission automatique qui est la pièce de résistance. La boîte manuelle est plus légère, plus raffinée et plus simple sur le plan mécanique, mais elle n'apporte pas de solutions techniques innovatrices. En fait, les ingénieurs ont amélioré le passage des rapports et rendu les synchronisations plus douces, et c'est la boîte de la MX-5 qui a servi de référence.

En ce qui a trait à la transmission automatique, on a voulu combiner la douceur des boîtes CVT et la rapidité de celles à double embrayage. Les ingénieurs ont concerté leurs efforts sur le convertisseur de couple qui possède dorénavant quatre plaques de pression au lieu d'une seule, un système hydraulique entièrement révisé, en plus de placer le module électronique de contrôle dans le carter même. Cette application permet une réaction très rapide de la transmission tandis que le convertisseur de couple est doté d'un amortisseur interne qui absorbe l'énergie provoquée lors du verrouillage de celui-ci.

Le système SKYACTIV fait également appel à une plateforme toute nouvelle qui a été allégée par l'utilisation d'éléments plus simples, mais aussi plus forts. En outre, afin d'obtenir rigidité et légèreté, on a installé des renforts en forme de trident placés sous la caisse.